Daniel Boucher profile picture

Policy Matters: Daniel Boucher

Later this year, Canadians will vote in the 43rd federal election. Many non-profit organizations, networks, and coalitions see elections as a critical opportunity to raise relevant public policy issues. Recently, the rules for charities engaging in public policy have become a prominent source of debate and discussion in government and the sector. As we countdown to the next election, The Philanthropist will be asking non-profit leaders what public policy issues are top of mind for them.

Le 21 octobre 2019, les Canadiens voteront lors des élections fédérales. Beaucoup d’organismes, de réseaux et de coalitions du secteur sans but lucratif considèrent qu’une période électorale est l’occasion par excellence de sensibiliser aux enjeux de politiques publiques. Récemment, la réglementation concernant la participation des organismes de bienfaisance aux activités politiques est devenue le point de mire de débats et de discussions au gouvernement et dans le secteur. Alors que nous approchons des prochaines élections, The Philanthropist demandera aux leaders du secteur sans but lucratif quels sont leurs enjeux prioritaires en matière de politiques publiques.

Name and organization/Nom et organisme: Daniel Boucher, directeur général de la Société de la Francophonie Manitobaine

What current election issues might impact your work? 

Our organization is currently working to modernize the Official Languages Act. Although we already have the support of all the political parties, a change in government could cause delays or lead to a shift in strategy along with a new timeline. What’s more, the federal government has announced additional investments to support communities, and it is important to ensure that this commitment to official languages is permanent and sustainable. French-speaking communities in some Canadian provinces have been losing ground of late, and it is the federal government’s responsibility to stand up for linguistic duality across the country.

Quels enjeux électoraux actuels pourraient avoir un impact sur votre travail?

Notre organisme travaille présentement sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles. Malgré le fait que nous avons l’appui de l’ensemble des partis politiques, un changement de gouvernement pourrait entraîner des délais ou même une différente stratégie avec de nouveaux échéanciers. Aussi, le gouvernement fédéral a annoncé des investissements additionnels pour appuyer les communautés et il sera important d’assurer que cet engagement aux langues officielles est permanent et durable, car la francophonie a été fragilisée récemment dans quelques provinces canadiennes et le fédéral doit défendre la dualité linguistique partout au pays.

What issues would you like to bring more attention to in the election? 

With this year marking the 50th anniversary of the Official Languages Act, there needs to be a nation-wide conversation about the importance of supporting both official languages in Canada and promoting and encouraging the development of a country where more and more Canadians appreciate and use both languages. Francophone immigration is another vital issue. We have to increase the numbers and offer more services to newcomers. Francophone immigration is essential to maintaining and increasing the proportion of French speakers across Canada.

Quels enjeux aimeriez-vous davantage mettre en valeur lors des élections?

En cette année du 50e anniversaire de la Loi sur les langues officielles il doit y avoir un dialogue national sur l’importance non seulement de soutenir les langues officielles au Canada, mais de promouvoir et encourager le développement d’un pays où de plus en plus de Canadiens et Canadiennes valorisent et utilisent les deux langues officielles du Canada. Le dossier de l’immigration francophone est aussi très important, car il faut accroître les nombres et aussi les services aux nouveaux arrivants. L’immigration francophone est essentielle pour maintenir et augmenter le poids démographique des francophones partout au Canada.

Where can we learn more about these issues?

Modernizing the Official Languages Act: The Views of Federal Institutions and Recommendations, Senate of Canada

Modernizing the official languages act: Vision of the Commissioner of Official Languages, Office of the Commissioner of Official Languages

Où pourrions-nous obtenir plus d’information au sujet de ces enjeux? 

Modernisation de la Loi sur les langues officielles, FCFA

Modernisation de la loi sur les langues officielles: la vision du commissaire aux langes officielles, Commissariat aux Langues Officielles

La modernisation de la Loi sur les langues officielles: la perspective des institutions fédérales et les recommandations, Sénat du Canada

Immigration francophone, FCFA

Daniel Boucher is the Executive Director of la Société de la Francophonie Manitobaine.

Post a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *